30% des Français affirment comprendre ce qu’est le métaverse | Affiliation Center

30% des Français affirment comprendre ce qu

Une étude démontre l’intérêt du Français pour le métaverse

D’après une étude réalisée par Yougov, la société de sondages en ligne, les Français s’intéressent au métaverse. Pour déterminer l’attrait des univers numériques en France, la société britannique a demandé 1006 personnes représentatives de la population nationale française, personnes âgées de 18 ans et plus. L’étude a été réalisée du 24 au 25 février 2022 à la demande de plusieurs entreprises constituées dans l’Hexagone.

Tout d’abord, l’étude montre que 61% des Français ignorent complètement ce que sont les métaverses. 21 % des sondés estiment comprendre « partiellement ce qu’est un métavers » tandis que 8 % des individus interrogés se vantent d’une connaissance parfaite. En résumé, près de 30 % de la population française semble avoir une idée plus ou moins précise du concept.

Sans grande surprise, les jeunes ont une perception plus claire du métaverse que leurs aînés. 48% des sondés âgés de 18 à 24 ans affirment comprendre parfaitement le concept. Par contre, seulement 19 % des personnes de plus de 55 ans déclarent avoir une certaine compréhension des univers numériques.

👉 Découvrez notre top 4 des métaverses prometteurs pour 2022

21 % des Français sont rencontrés à l’idée de travailler dans le métaverse

L’étude s’est également intéressée aux activités que les Français auraient pratiquées dans le métaverse. Le sondage montre que 28 % de la population nationale s’intéresse à l’idée de regarder un concert en réalité virtuelle ou augmentée. Le succès de certains spectacles à base d’hologrammes, comme celui proposé par le groupe Abba, n’est probablement pas étranger à cet enthousiasme.

27 % des Français se disent également requis à la perspective de faire du shopping par le biais du métavers. L’idée de regarder un événement sportif a également séduit une partie des sondés (22 %), tout comme la possibilité d’assister à une émission télévisée sur un plateau (24 %).

Surtout, 21 % des Français se disent prêts à travailler dans le métaverse. La généralisation du télétravail pendant les confinements successifs a probablement pensé à habituer les Français au travail à la maison. La pandémie a diamétralement changé la perception du travail de nombreux travailleurs.

D’après Bill Gates, PDG et fondateur de Microsoft, la plupart des échanges professionnels en ligne se passeront dans le métaverse dans un avenir proche. D’ici deux ou trois ans, « la plupart des réunions virtuelles passeront des grilles d’images de caméras en 2D […] au métaverse, un espace 3D avec des avatars numériques ».

« Il y a encore du travail à accomplir, mais nous approchons d’un seuil où la technologie commence à vraiment reproduire l’expérience d’être ensemble au bureau », estime Bill Gates en décembre dernier.

Comme on pouvait s’y attendre, les Français âgés de 18 à 24 ans présentent un intérêt plus marqué pour les activités dans le métaverse. Ils sont 50% à rêver de faire du shopping en réalité virtuelle ou augmentée. 51 % des jeunes sondés affirment vouloir participer aux émissions par le biais du métaverse.

On remarquera que l’étude de Yougov évoque le métaverse comme « un espace virtuel en 3D en ligne ». Cette description sommaire est facilement compréhensible pour le grand public. Cette mention explique en partie l’intérêt élevé affiché par les participants.

D’après une étude effectuée par Gartner, une société américaine de conseil et de recherche, 25 % des individus passeront au moins une heure par jour dans le métaverse en 2026. Publiée début février, l’étude estime que les tokens non fongibles (NFT) auront une place essentielle dans ces futurs univers numériques.

👉 Sur le même sujet – Le constructeur HTC va lancer le premier smartphone taillé pour le métaverse

Sources : Yougov, le blog de Bill Gates, Gartner

Infolettre 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos privilèges.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte supplémentaire suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.