La chaîne de pharmacies CVS Santé dépose des droits de marque pour le métaverse | Affiliation Center

La chaîne de pharmacies CVS Health dépose des droits de marque pour le metaverse

CVS Health s’immisce dans le métaverse

SVC Santéle plus grand fournisseur américain de produits et de services de santé et qui emploie plus de 300 000 personnes aux États-Unis, a récemment déposé des droits de marque pour le métaverse.

Le réseau de pharmacies, qui possède plus de 7 000 magasins, a février effectué sa demande le 28 auprès de l’USPTOl’organisme chargé d’émettre les brevets et les marques déposées aux États-Unis.

La requête mentionnée des produits relatifs à l’univers de la santétels que  » des biens virtuels téléchargeables, des biens de consommation, des ordonnances de médicament, des produits de santé et de bien-être, des produits de beauté et de soins ainsi que des biens utilisables en ligne et dans les mondes virtuels en ligne ».

On note également que les termes relatifs au métaverse sont cités citées, puisque la demande inclut « des biens virtuels téléchargeables créés avec la technologie de la blockchain et des smart contracts » ainsi que « des jetons non fongibles (NFTs) et des fichiers d’images téléchargeables contenant des œuvres authentifiées ».

Enfin, on retrouve dans le document les services classiques d’une pharmacienotamment des conseils en nutrition, des conseils et des évaluations sur le bien-être personnel, mais cette fois à travers « la réalité virtuelle et les environnements de réalité augmentée ».

👉 Top 4 des métaverses prometteurs pour 2022 – Dans quel projet crypto investir ?

Une pharmacie dans le métaverse ?

Tous les milieux semblent vouloir leur place dans le métaverse. Il y a tout juste 2 semaines, c’est la marque de boissons Monster qui déposait des droits pour le métaverse concernant « de la nourriture et des boissons virtuelles ». Idem pour la chaîne de restauration rapide McDonald’s qui a effectué une demande similaire au début du mois dernier.

Matchs de tennis et de football, mariages, défilés de mode, restauration et mêmes manifestations : le métaverse se calque de plus en plus sur des événements qui semblent, par définition, être ancrés dans le réel. On peut cependant être un peu interloqué par l’introduction d’une pharmacie dans un monde virtuel.

À l’heure actuelle, il est difficile de s’avancer sur les réelles ambitions de CVS Health puisque l’on dispose encore de peu d’informations quant au projet définitif, mais il s’agit en tout cas de la première incursion du milieu de la santé dans le métaverse.

À en croire un représentant de CVS, il pourrait surtout s’agir d’une opération marketing :

« Nous recherchons régulièrement des moyens nouveaux et innovants pour engager les consommateurs avec une approche numérique et technologique, ce qui explique que nous avons récemment déposé des marques liées aux services de soins virtuels ainsi qu’aux biens virtuels. »

Reste donc à savoir ce que l’entreprise souhaite réellement accomplir avec des ordonnances et des médicaments virtuels. En tout cas, avec un délai de traitement moyen de 7 mois de l’USPTO pour traiter ce genre de demandes, CVS a le temps de peaufiner son projet.

👉 Le constructeur HTC va lancer le premier smartphone taillé pour le métaverse

La source : USPTO

Infolettre 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos privilèges.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte supplémentaire suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.