que faire qu’on soit trader ou investisseur ? | Affiliation Center

Fxplat

S’il y a bien une situation vraiment désagréable, c’est lorsqu’on est face à une perte importante en Bourse. Qu’il s’agisse d’une perte provoquée par une prise de risque trop importante à la suite d’une opération de trading (avec levier) ou d’une forte chute des marchés (krach) à la suite d’une décision d ‘Investissement à long terme, il est toujours délicat de savoir comment réagir en cas de forte perte.

Nous verrons ensemble dans cet article les bonnes réactions à adopter en cas de forte perte, que ce soit dans le cadre d’une perte de trading ou d’investissement.

La paralysie en Bourse

FxplatQuand la perte ou la baisse de marché est d’une grande ampleur et soudaine, il n’est pas rare d’être dans un état de paralysie face à la catastrophe. Bien qu’il ne soit pas recommandé non-plus de réagir de façon impulsive, il ne faut pas rester paralysé et incapable d’agir lorsqu’un scénario catastrophe se produit.

Un trader utilisant fréquemment l’effet de levier sera susceptible de se retrouver plus régulièrement dans une situation pouvant aboutir à cet état.

Lire aussi notre article Que faire face à un krach ?

Commerçant paralysé : quelles solutions ?

Un trader averti devrait avoir placé un stop loss de telle sorte qu’une vente soit automatiquement initiée pour éviter que le trader se retrouve paralysé devant des positions ouvertes. Rappelons que c’est justement parce qu’un trader est exposé à un risque plus important, par l’utilisation de produits à levier, qu’il doit impérativement se protéger avec un stop loss.

Si toutefois un trader avait commis l’erreur d’omettre le stop loss de sécurité, alors son état de paralysie face à la perte devrait être le signal déclencheur d’une prise de conscience immédiate que la perte en cours va déjà bien au-delà de ce que le commerçant est réellement prêt à perdre.

Il faut donc immédiatement couper les pertes et garder en tête qu’il faudra impérativement placer un stop loss la prochaine fois. Bien que ce soit possible, il ne faut pas attendre et espérer que les marchés donnent une issue favorable. Laisser la situation évaluer telle quelle dans le temps expose surtout le commerçant à une aggravation de la situation.

Consulter également notre dossier Les différents ordres à connaître pour investir en Bourse

Investisseur paralysé : quelles solutions ?

Un investisseur possédant un portefeuille boursier long terme composé d’actions et d’ETF, et n’utilisant pas de produits à levier, aura beaucoup moins de chance de se trouver dans une situation qui pourrait provoquer un état de paralysie. Cependant, ce pourrait être le cas avec un important krach boursier.

Si bien sûr le portefeuille est composé de valeurs solides et correctement différenciées, il sera moins important de réagir dans l’urgence. L’absence d’utilisation de levier écarte le risque d’appel de marge ou d’une perte qui pourrait dépasser le capital investi. Cependant, si la perte en vient à créer un « électrochoc », alors peut-être l’investisseur doit-il prendre le temps de se poser les bonnes questions :

  • Ne suis-je pas trop investi ?
  • Ai-je correctement respecté mon seuil de risque ?
  • Ma stratégie est-elle adaptée à mes attentes ?

Inutile donc d’agir dans la précipitation car cela pourrait entraîner de nouvelles erreurs, mais il sera nécessaire de tirer des leçons de l’événement afin de rééquilibrer son portefeuille boursier pour qu’il soit plus en adéquation avec la psychologie de l’investisseur.

Les périodes de fortes chutes boursières sont récurrentes, il faut donc les anticiper afin qu’elles puissent être vécues par l’investisseur sans beaucoup plus de stress que les périodes euphoriques de hausses.

Découvrir aussi notre article Quels placements financiers choisir selon son goût du risque ?

Moyenner à la baisse

Le moyenner à la baisse consiste à une augmentation de la taille de son exposition sur un actif financier au fur et à la mesure de la baisse de la valeur de ce dernier. C’est parfois le réflexe qu’ont certains investisseurs ou trader quand ils sortent de l’état de paralysie.

Lire aussi notre guide Comment investir en Bourse en 2022 ? Notre guide pas à pas

Moyenner à la baisse en trading : une bonne idée ?

Si ne pas avoir mis de stop loss pour couper ses pertes est une erreur, augmenter son exposition (et donc son risque) en espérant une issue favorable est la pire erreur à faire dans une opération de trading court terme. Malheureusement, c’est bien souvent un réflexe dicté dans le feu de l’action par les émotions du trader. C’est évidemment la pire a choisi de faire.

Certains commerçants ont eu la chance de sortir d’une mauvaise situation en pratiquant le pyramidage des positions perdantes, mais ce serait la pire choisi qui pourrait vous arriver sachant que cela pourrait rapidement devenir une mauvaise habitude qui finira tôt ou tard par causer votre ruine.

Consulter également notre article Biais cognitifs : 7 préjugés qui influencent vos investissements

Moyenner à la baisse son investissement : est-ce judicieux ?

Dans le cadre d’un investissement à long terme, c’est plus mitigé car cela pourrait faire partie intégrante de la stratégie. Beaucoup d’investisseurs utilisent en effet ce que l’on appelle le « dollar cost average » qui consiste à réinvestir de façon périodique une somme sur son portefeuille boursier. Puisqu’étant partie intégrant de la stratégie, profiter d’une forte baisse pour racheter plus de titres boursiers à meilleur prix pourrait être une bonne idée, à condition donc de le faire de façon réfléchie et en adéquation avec un plan déterminé en amont. Moyenner le prix de ses investissements en période de forte baisse peut-être une opportunité pour booster la performance de ses investissements pour les années à venir.

Découvrir aussi notre article Investir en Bourse avec les versements programmés

Le recours à la diversification

Vous avez sûrement lu à maintes reprises sur le Café de la Bourse à quel point il est important de diversifier correctement ses investissements. Il s’agit bien sûr d’un travail à faire en amont, une forte perte sur son portefeuille boursier peut être l’occasion de mieux diversifier ses investissements. Après tout, on dit qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Lire aussi notre article Comment diversifier vos placements ?

Un trader doit-il diversifier son portefeuille ?

Nous n’allons pas nous étendre sur la diversification dans le cas du trading puisque cette discipline nécessite au contraire d’être l’expert d’un actif financier bien précis. Ce serait donc une erreur pour un trader de chercher à se diversifier, au risque de se perdre et de ne jamais réussir à devenir un expert dans un domaine précis.

Consulter également notre article Pourquoi et comment réaliser un plan de trading ?

L’investisseur qui a subi des pertes doit-il diversifier son portefeuille ?

Ce n’est certainement pas un secret pour vous, la diversification de vos investissements est liée à la prise de risque. Ainsi, plus de diversification devrait garantir un risque moindre. Quand la perte est déjà là, il est pourtant trop tard pour décider de se diversifier afin de réduire le risque ; mais il est malgré tout possible de choisir de se diversifier pour saisir davantage d’opportunités.

Découvrir aussi notre article 7 risques liés à l’investissement et comment les éviter

La plongée dans l’incertitude en Bourse

Quand on décide d’initier une opération de trading ou un investissement, c’est généralement car on a la certitude de réaliser une transaction qui va réussir sur un profit. Le fait de se retrouver en perte va logiquement justifier chez le trader ou l’investisseur de nombreuses incertitudes.

Incertitudes : quelle attitude adopter en trading ?

Puisque nous avons déjà expliqué précédemment que la meilleure a choisi de faire dans un scénario de forte perte est de couper rapidement la position, nous allons supposer à ce stade que le trader n’a plus de position ouverte dans le marché et que l’incertitude à où il fait face est plutôt lié à ce qu’il doit faire après la perte.

De nombreux commerçants vont chercher à recouvrir rapidement les sommes perdues, mais puisque la perte a ébranlé la confiance du commerçant dans ses capacités à prendre de bonnes décisions, de nombreux commerçants vont se tourner vers des analyses ou des signaux de négociation de tierces personnes ; cherchant ainsi une opportunité pour effacer rapidement les pertes sans devoir s’impliquer dans la prise de décision.

Il s’agit bien-sûr d’une erreur à ne pas adopter, et qui pourrait avoir une issue dramatique. La meilleure a choisi de faire dans ce genre de situation est de s’arrêter là au moins pour la journée en cours et reprendre le trading le lendemain ou le surlendemain.

Consulter également notre article Commerçant sans stress

Incertitudes : quelle attitude adopter pour ses investissements ?

Alors que le trader va chercher à trouver rapidement des opportunités pour récupérer ses pertes autant que possible, l’investisseur n’aura peut-être pas coupé ses pertes même s’il sera plus ou moins dans la même démarche. Bien que la baisse des marchés et la perte qui en résulte pourraient être tout à fait imprévisibles, l’investisseur pourrait être victime d’une perte de confiance en ses choix d’investissement ou dans la mythologie de sa stratégie. Dans un tel contexte, nombreux sont ceux qui vont chercher du réconfort auprès d’analyses prédisant un avenir prochain plus favorable pour les investissements en cours.

Bien que se reposer sur l’expertise d’un spécialiste en période d’incertitude soit une excellente idée que nous ne pouvons qu’encourager, il faut faire cependant attention à ne pas suivre les recommandations à l’aveugle. Si une analyse est favorable et anticipe les meilleurs jours pour vos investissements, il faut que les raisonnements ayant abouti à cette conclusion soient expliqués et compris par l’investisseur. En bref, ne suivez pas aveuglement les conseils qui vous réconfortent.

Découvrir aussi notre article Placement Mauvais : quoi faire ?

Bourse : une astuce pour déterminer quoi faire en cas de forte perte

Que ce soit pour le trader ou pour l’investisseur, il existe un exercice à faire qui permet de répondre à bien des questions liées à l’incertitude.

Imaginons que pour une raison X ou Y, votre position de trading ou l’ensemble des positions perdantes de votre portefeuille d’investissement se retrouvent subitement clôturées. À la suite de l’accident, votre courtier Bourse vous offre la possibilité de :

  • soit réouvrir manuellement les postes au prix et dans les conditions initiales ;
  • soit laisser les positions fermées et passer à votre choix.

En Bourse, on oublie souvent que rien ne fait c’est une décision qui consiste à rester positionner sur une opportunité passée. Cet exercice permet ainsi de mettre en évidence la décision que l’investisseur ou le trader devrait prendre s’il était rationnel et non sous l’emprise de l’émotion liée à la perte.

FxFlat

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation des informations fournies, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.