Travailler en Free-lance 

poste de travail informatique
La vie d’un travailleur indépendant avant Internet était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Autrefois, tout travailleur indépendant avait besoin d’une grande mobilité ou d’un plan tarifaire très avantageux de la part de sa compagnie de téléphone.
Pour se présenter à des clients potentiels, il fallait une énergie sans limite et la capacité de faire face à un « non » en face ou au téléphone. Après tout, une grande partie du travail en free-lance est une affaire de spéculation, de prospection.
1 homme qui pense devant son ordinateur
Vous pouvez essayer de vous vendre cent fois et vous pourriez vous faire dire « non » cent fois – et il y a de fortes chances que vous obteniez au moins cinquante refus, même si vous êtes excellent. Bien qu’Internet n’offre aucune garantie d’acceptation, il rend les choses un peu plus égales pour le free-lance. 
Il existe de nombreux sites sur Internet qui offrent aux free-lances la possibilité de présenter à des clients potentiels des offres d’emploi spécifiques. 
En voici une liste non exhaustive (nous ferons bientôt des articles sur chacun de ces sites):
Upwork / Fiverr / 5euros.com / Codeur.com / Redacteur.com / Freelancer.com / Crème de la crème / Kang / Malt / Jooble / Graphiste.com
Une base de données consultable vous permet même de rechercher des offres d’emploi qui correspondent parfaitement à vos compétences et capacités spécifiques.
Vous pouvez indiquer votre prix et dire au client à quelle vitesse vous pouvez lui proposer un emploi. L’époque où vous deviez vous rendre sur place, battre le pavé et vous faire dire « Désolé, nous ne sommes pas intéressés » est plus ou moins révolue.
Sans parler du fait qu’Internet est un outil de recherche véritablement monumental pour les emplois qui exigent un peu plus de connaissances. L’internet n’est rien de moins qu’une rampe de lancement à partir de laquelle vous pouvez lancer votre carrière. 
A votre réussite.

Un commentaire sur “Travailler en Free-lance 

  1. Pingback: Se reconvertir dans le web - Affiliation Center

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *